TOURISME : Mort du « dernier » Hippopotame du Lac Ahémé (Sud-Ouest) du Benin.

No Comments Touristia
Reading Time: 1 minute

Les habitants du village Cotovi, village riverain au lac, et situé dans la commune d’Allada, ont découvert, ce 4 septembre 2019, le corps inanimé de ce géant d’eau douce.

C’est le « seul » hippopotame encore en vie jusqu’ici dans ce lac. D’après les informations recueillies auprès de plusieurs sources, la piste d’une mort naturelle est évoquée mais les enquêtes continuent pour connaitre un peu plus en détails les circonstances de cette mort.

Un hippopotame a une espérance de vie de 40 à 50 ans. Selon certains témoignages, cet hippo 🦛 aurait même vécu au-delà de son espérance de vie, renseignent les mêmes sources.

L’hippopotame est une espèce présente dans peu de cours et plans d’eau au Benin. Il représente l’une des attractions touristiques sur lesquelles l’état beninois mise pour booster son décollage touristique. On en trouve quelques uns dans le lac de Togbadji à Lokossa et dans la moyenne vallée de l’ouémé à Dassa-Zoumé, deux milieux humides où intervient LAutre BENIN-ONG dans la préservation de l’environnement. C’est aussi une espèce protégée à l’échelle internationale.

En attendant d’élucider les circonstances de la mort de l’hippopotame du Lac Ahémé, il est souhaitable que le corps de cet animal soit pris en charge convenablement pour que ses reliques servent ensuite de témoin dans un endroit dédié.

Le lac Ahémé a connu la mort d’une dizaine de personnes il y a quelques mois seulement des suites du naufrage d’une petite embarcation de transport fluvial.

Rédaction : L’Autre Benin

Images : page Facebook Tokpa Tokpa

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Reading Time: 1 minute