PIQUE DE ZÉNOPHOBIE EN AFRIQUE DU SUD : La honte de l’Afrique.

No Comments Afrique
Reading Time: < 1 minute

Une autre marche zénophobe venait de traverser les rues des villes Sud Africaines. Les étrangers surtout africains sont traités de tout les noms. Bastonnés, tués, leurs commerces brûlés et saccagés, ils sont devenus la source de tous les malheurs de l’Afrique du Sud. Le mal est que dans ce qui se produit, polices et autorités étatiques gardent un silence complice, s’ils ne participent pas matériellement aux actes de la honte. Ce n’est donc plus seulement sur les vagues de la méditerranée que vont se briser les rêves des africains qui osent quitter leurs pays.
Si l’histoire faisait marche en arrière, l’on pouvait raconter à ses ingrats de Sud Africains que c’est dans les pays d’origines de ces migrants pourchassés que se refugeaient leurs parents pendant la période de la l’apartheid. Ils étaient aux petits soins bien reçus et aimés jusqu’à l’avènement de la nation arc-en-ciel. Nelson Mandela, Dulcy September et Oliver Tambo vont se remuer dans leurs tombes à cause de la honte de l’actuelle Afrique du Sud. Comment un africain doit être rejeter dans un pays africain ? Pendant que l’Union Européenne et les États-Unis se consolident, l’Afrique se désintègre dans la boue de la honte. Une société dans laquelle chacun est pour soit, Dieu n’est pour personne. Que celui qui a les oreilles pour enttendre enttende.

Emmanuel Dikongué.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Reading Time: < 1 minute