Développement du secteur de l’énergie au Bénin Atou SECK : le nouveau représentant résident de la Banque mondiale au Bénin rassure le ministre HOUSSOU.

No Comments Actualites
Reading Time: 3 minutes

En fin de semaine dernière, le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Bénin était au cabinet du ministre béninois de l’Energie. Une visite de prise de contact qui renforce la coopération entre les deux entités.
La coopération entre le Bénin et l’institution internationale se renforce davantage notamment dans le domaine stratégique de l’énergie. Depuis ce vendredi 20 septembre 2019, la visite du Représentant Résident de la Banque Mondiale au ministre de l’Energie en dit d’ailleurs long sur l’état de ces relations.
Le 1er août 2019, le Sénégalais Atou SECK est officiellement entré dans ses nouvelles fonctions au Bénin. Et à l’occasion, il avait annoncé qu’il est au Bénin pour travailler, entre autres, pour contribuer à l’épanouissement des populations béninoises. De ce qui ressort des discussions qu’il a eues avec le ministre béninois de l’Energie, il est clairement apparu que l’amélioration du secteur de l’énergie y tient une place de choix.
Pour Atou SECK, il a été question de faire l’état des lieux de la coopération entre le gouvernement du Bénin et la Banque Mondiale dans le secteur de l’énergie. « J’ai rencontré un ministre très engagé, qui voit grand et qui a une bonne connaissance du secteur. Avec l’appui de la Banque mondiale qui va se dédoubler, nous allons faire des choses merveilleuses en ce qui concerne l’accès à l’énergie abordable pour les populations, les industries, et pour le développement économique du Bénin…», a-t-il laissé entendre. A l’en croire, la passion qui anime le ministre de l’Energie pour son travail et sa volonté de faire des choses sont des gages certains d’une coopération fructueuse. Dès lors, la Banque Mondiale qui a déjà engagé beaucoup de fonds au Bénin et qui doit exécuter les projets n’aura aucune gêne à apporter des ressources additionnelles dans les domaines de l’énergie, de l’eau et de l’emploi.

Poursuivre la coopération

Pour lui, le rêve est de faire en sorte que l’énergie soit disponible d’ici peu, à hauteur de 70% de taux d’accès des populations contre une quarantaine actuellement. Et si tout le monde s’y met, la chose est faisable, a-t-il confié.
Le ministre de l’Energie est resté dans cette même logique. Pour Dona Jean-Claude HOUSSOU, la dynamique impulsée dans les relations bilatérales va se poursuivre de manière plus approfondie et plus ambitieuse. Car, il estime être en phase avec son hôte pour continuer ensemble le combat du développement, et apporter l’élan nécessaire au Programme d’Actions du Gouvernement notamment dans le secteur de l’énergie. Il a confirmé qu’à l’image des ambitions du Président Patrice TALON, le Bénin voit grand et travaille inlassablement pour améliorer le secteur de l’énergie. « Dans les 4 ou 5 années à venir, je crois qu’on peut travailler à atteindre le taux de 70% particulièrement pour les milieux ruraux afin que les activités génératrices de revenus puissent contribuer effectivement à l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens… ». A titre d’exemple, le ministre de l’Energie a cité quelques projets communs aux deux entités. Notamment la construction de la ligne Onigbolo-Parakou qui permet désormais à l’énergie venant du Nigéria d’aller directement dans le Nord Bénin sans traverser le sud du Bénin et passer d’abord par le sud puis par le Nord du Togo. Il a parlé aussi du projet de Développement pour l’Accès à l’Énergie Moderne (DAEM) qui a permis d’améliorer convenablement la qualité de l’électricité dans plusieurs régions du Bénin à travers le remplacement des lignes, des transformateurs etc. Sans oublier le Projet d’Accès Sécurisé à l’Energie (PASE) qui reste dans la même dynamique. Celui qui permet entre autres la disponibilité de 75.000 compteurs en cours d’acheminement vers le Bénin afin que les difficultés soient conjuguées au passé. Tenant compte de la qualité des échanges, le ministre HOUSSOU se dit convaincu que la coopération sera encore plus meilleure dans les années à venir, et que le travail va se poursuivre pour davantage de bons résultats pour le bénéfice des béninoises et béninois.

Cell.Com ministère de l’énergie

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Reading Time: 3 minutes