CHIFFRES VERTIGINEUX DE MORTALITÉ MATERNELLE : LE CHUD-BORGOU EN ÉTAT DE VEILLE

Reading Time: < 1 minute

Dans le cadre du programme intégré de travail annuel, le centre hospitalier universitaire du Borgou a organisé ce 8 Mai à Parakou, une conférence sur la mortalité maternelle. Il était spécifiquement question d’exposer au grand jour, ce que représente la mort maternelle dans l’environnement sanitaire du Bénin. Expliquer les aboutissants du décès d’une femme qui cherche à donner la vie, au cours de la grossesse ou en donnant la vie. Il ressort que les acteurs sanitaires essaient d’atteindre les objectifs fixés jusqu’en 2015, qui étaient de réduire de 3/4 les décès maternels ; pour être à 120 pour 100 000 naissances vivantes. Selon les experts, nous en sommes à 356 décès pour 100 000 naissances vivantes. Ce taux est alors alarmant. Le constat est que la seule stratégie d’urgence ne suffit pas. Il fallait alors mettre un accent sur les particularités des soins obstétricaux d’urgence adaptés. Soulever les impacts négatifs des trois niveaux : demander les soins, venir au centre de soins, et le moment de prise en charge proprement dit. Il urgeait d’informer la communauté sur ces aspects déterminants du système sanitaire et expliquer ce qui se passe après l’accouchement , les moyens pour remédier aux éventuelles désagréments. Parallèlement, les populations ont profité du dépistage du cancer de sein et des maladies rénales. Il est alors loisible d’affirmer que le CHUD Borgou est particulièrement en état de veille pour préserver la santé de la population.

Emmanuel Dikongué

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Reading Time: < 1 minute