ASSEMBLÉE NATIONALE : 1ere session ordinaire du parlement des jeunes du Bénin.

No Comments Politique
Reading Time: 2 minutes

« Expérience du PJB, quel impact pour la jeunesse et l’État béninois » ?

c’est sous ce thème que les jeunes parlementaires 2è mandature du Bénin, suite à la convocation de leur Président Aymar Koura KONTI, étaient réunis au palais des gouverneurs à Porto-Novo les 7 et 8 septembre dans le cadre de leur première session ordinaire de l’année 2019.

Dans son discours de bienvenue à l’ouverture de la session ordinaire de l’année 2019, le président des jeunes parlementaires a autorisé le 2è secrétaire parlementaire Issa ADAMOU OSSENI, à vérifier l’atteinte du quorum conformément à l’article 10 du règlement intérieur du PJB. Après cette vérification, Aymar Konti a ouvert la session.

Deux grandes communications ont meublé cette session. La première portée sur <> est le chef d’œuvre du professeur Léon Bio Bani BIGOU. De l’histoire de la vie politique du Bénin de 1829 à l’indépendance de 1960, de 1960 en 1972 et de 72 à nos jours, la bibliothèque vivante a tenu en haleine les jeunes parlementaires sur les points saillants de la vie politique du pays. À l’en croire, deux types de sociétés ont marqué les années 80 ; la société à structure acéphale non organisée et celle organisée et hiérarchisée. Il chutera par une citation très riche _Allez toujours vers ce que personne ne peut vous arracher au monde si ce n’est que la mort_. l’amour de l’histoire est culture !

La deuxième communication présentée par Hervé AFFOUKOU sur la thématique  »Élaboration, contrôle et évaluation du budget » a mis en exergue ce que consiste un budget. Deux principes fondamentaux caractérisent un budget : le principe d’annualité et le principe d’universalité aux dires du communicateur.

Plusieurs autres activités sont restées au menu de la session. La situation des jeunes stagiaires a retenu l’attention des jeunes parlementaires. À ce sujet, la commission des Libertés Publiques et de la Démocratie & la Commission Éducation, Culture, Affaires Sociales et des TIC ont soumis à l’appréciation de la plénière pour amendement après l’élaboration, l’initiation de loi portant sur le développement des stages académiques et le statut des stagiaires en république du Bénin.

Les divers sur les acquis et les perspectives pour une bonne marche de la mandature, ont sonné le glas de cette session.

Le rendez-vous est donc pris pour la seconde session ordinaire de l’année prévue sur la deuxième quinzaine du mois de décembre.

Charles ADABOUKO & Angélo HOUNDJO

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Reading Time: 2 minutes