POUR UNE PRÉSIDENTIELLE APAISÉE ET LE KO DU DUO TALON-TALATA: Adam Soulé, Gbian et les forces vives de la 7è s’activent !-NordBenin

Les imams de Nikki

La commune impériale de Nikki a abrité ce samedi 27 février 2021, une séance de prière pour la paix au Bénin, notamment pendant la période électorale. C’était en présence de la Ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, du Secrétaire Général National Adjoint du parti Bloc Républicain, Robert Gbian, des élus, sages, notables et leaders religieux de la 7ème circonscription électorale.

Venus de Nikki, Bembèrèkè, Sinendé et Kalalé, les participants à cette rencontre ont prié pour que la paix et la cohésion sociale règnent au Bénin durant la période électorale. Ils ont également dit des prières en faveur du duo Patrice Talon – Mariam Chabi Talata. L’Imam de la mosquée centrale de Nikki a insisté sur les vertus de la paix en période électorale. Le Premier ministre de la cour impériale de Nikki a également souligné l’importance d’un climat de paix avant, pendant et après le scrutin du 11 avril 2021.

Pour la Ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurelie Adam Soulé Zoumarou, rien ne se construit sans la paix. « A l’orée des élections présidentielles, il est important de se rappeler que les valeurs de paix sont essentielles », a-t-elle confié aux journalistes avant de rappeler que le duo Talon-Talata est constitués d’artisans de la paix et d’exhorter les béninois à se focaliser sur des idéaux de paix. Le Secrétaire Général National Adjoint du parti Bloc Républicain, Robert Gbian a également abondé dans le même sens en insistant.

Après la prière, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a rencontré les Responsables des groupements membres de l’Union des Groupements de Transformatrices de Karité de Nikki. Les échanges ont porté sur la paix et la cohésion sociale, notamment en periodes pré électorale et électorale. Après avoir rappelé qu’il n’y a pas de développement économique sans la paix, Aurelie Adam Soulé Zoumarou a invité les Responsables des quinze groupements qui composent cette organisation à être des promotrices des valeurs de paix durant ces périodes. « Je vous exhorte à promouvoir la paix en tant que femmes, mères, épouses et sœurs», a-t-elle déclaré avant d’ajouter que le gouvernement accorde une importance capitale à la promotion des artisans et à l’autonomisation de la femme béninoise. Message reçu par les représentantes du groupement qui ont exprimé en retour leur attachement à la paix et à la cohésion sociale.

Créée en 2003, l’Union des Groupements de Transformatrices de Karité de Nikki est dotée d’une unité de production sise au quartier Totorou de Nikki. Plusieurs groupements de femmes s’y relaient au quotidien pour mener leur activité artisanale.

Alfred ADJOMAGBOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *