BILLET DU LUNDI: Mentir comme un droit !-NordBenin

Quand les périodes électorales pointent, l’un des plus ardents désirs des acteurs politiques est de faire bouger les lignes pour écrire l’histoire. Et sans doute, faire bouger les choses implique des contraintes, des comportements et des attentes. C’est pourquoi, mentir, plus que pratique, paraît essentiel en politique. Oui, si la franchise absolue était la règle et non l’exception, tout deviendrait plus difficile voire impossible en Politique. D’ailleurs, c’est en obstruant d’une façon ou d’une autre, la confiance et l’attente d’un peuple qui adore “se faire mentir” que le “Changement”, la “Refondation” même la “Rupture” ont su et pu conquérir les cœurs.

Nous voici en plein processus électoral; et avec tout ce que cela affiche déjà en termes de prise de position partisane et de contradiction, il n’est pas exclu que le mensonge soit la potion magique. Mentir fait partie de la condition humaine et tactiquement, ça peut aussi être utile pour décanter la situation qui se dessine. Pour cette élection présidentielle, les acteurs politiques vont encore mentir; ils en ont même le droit. Mesdames et messieurs, vous avez le droit de mentir. Oui, si vous ne piétinerez jamais l’ultime responsabilité qui vous incombe de préserver le Bénin et ses intérêts, le peuple et sa paix légendaire, vous pouvez (vous) mentir.

Toundé ALIOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *