RÉFUGIÉS ET APATRIDES AU BÉNIN : Le gouvernement soucieux de leur protection !-NordBénin

Le gouvernement de la « Rupture » a décidé de transmettre à l’Assemblée Nationale pour examen et vote, le projet de loi relatif au statut des réfugiés et apatrides en République du Bénin. L’objectif est de remédier à l’inexistence d’un cadre législatif spécifique sur l’apatridie et d’offrir une meilleure protection aux personnes concernées.
Cette décision gouvernementale prise à la faveur du conseil des ministres du mercredi 17 Février 2021, s’explique surtout par les limites affichées de l’ordonnance du 16 juillet 1975 régissant la protection des réfugiés au Bénin. « En effet, des questions spécifiques comme l’expulsion du réfugié, la cessation, la révocation ou l’annulation du statut de réfugié, le traitement des demandes de manifestations non fondées, les modalités de la reconnaissance de groupe, n’y sont pas prises en charge » lit-on dans le rapport final du Conseil des Ministres. Par conséquent, le gouvernement a décidé de transmettre à l’hémicycle ce projet de loi portant statut des réfugiés et apatrides en République du Bénin en vue de promouvoir une meilleure protection des personnes apatrides ou à risque d’apatridie. Les regards sont donc tournés vers la représentation nationale pour examen de ce projet qui, en cas de vote, ferait indubitablement des heureux dans le rang de toutes ces personnes ayant quitté leur patrie mère en raison des menaces de paix pour s’installer sur le sol béninois.
Toundé ALIOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *