BROUILLE AUTOUR DE LA SUCCESSION DU DÉFUNT ROI À SAVALOU : Récréation terminée, la justice a tranché!-NordBenin.

La désignation de Arsène GANFON le 15 mai dernier pour succéder à Gbaguidi XIV au trône royal ne cesse de susciter des contestations et polémiques. L’affaire qui oppose les deux camps a été portée devant la justice. Mais en attendant qu’ele soit mise au clair, le tribunal de première instance de deuxième classe de Savalou a décidé d’annuler la désignation du Vidaho.

Les deux parties étaient devant ladite juridiction ce 03 Juillet 2020 suite à l’audience du 30 Juin passé. À cette audience, le tribunal a été très ferme en demandant la cessation de toute activité entrant dans le cadre du processus de désignation du nouveau Roi. Mieux, pour accélérer et rendre plus crédible le travail du comité, le tribunal a proposé la mise en place d’une commission ad’hoc qui sera composée de 7 membres dont 4 de la collectivité et 3 personnalités provenant d’une autre Collectivité. Ces trois sages vont siéger en tant qu’observateurs.
Ainsi, ledit comité sera mis en place et se chargera de tout le processus dont le compteur est désormais mis à zéro. Le rapport des activités du comité devra être déposé et examiné au tribunal le 21 juillet 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *